Les banques centrales et Trump ont déterminé l'année boursière 2019 The Markets! janvier 2020

L'année boursière 2019 a été fortement influencée par deux choses: la politique des banques centrales et la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. 

2018

Au second semestre de 2018, la banque centrale américaine, la Réserve fédérale (Fed), avait commencé à relever les taux d'intérêt à court terme et semblait déterminée à poursuivre cette politique en 2019. La politique de la Fed a provoqué un ralentissement de l'économie américaine au second semestre 2018, ce qui a conduit au pessimisme et à une forte baisse du marché boursier durant les derniers mois de 2018. Le ralentissement de l'économie a de plus en plus incité le Président Trump à critiquer la politique de la Fed. Il lui a demandé de changer sa politique et de baisser à nouveau les taux d'intérêt afin de relancer l'économie. 

2019

La Réserve fédérale a cédé aux pressions et a annoncé en janvier 2019 qu'elle n'augmenterait plus les taux d'intérêt pour le moment. Ce signal positif a permis aux marchés boursiers américains et européens de se redresser fortement au cours des premiers mois de 2019. En juillet, la Fed a même réduit à nouveau son taux, et deux autres baisses de taux ont suivi en septembre et en novembre. L'Europe a suivi l'exemple américain en septembre : la Banque centrale européenne a abaissé les taux d'intérêt et a même relancé son programme d'assouplissement quantitatif, achetant de nouveau 20 milliards d'euros par mois en obligations.

Le net changement de cap des banques centrales a eu un effet majeur sur les marchés obligataires et a poussé les taux d'intérêt vers de nouveaux planchers. En Belgique, le rendement des obligations d'État à 10 ans est devenu négatif pour la première fois de l'histoire. Les taux d'intérêt extrêmement bas ont poussé plus d'investisseurs vers les marchés des actions et ont ainsi soutenu les bourses.

Interruption

La hausse des marchés boursiers n'a été interrompue en 2019 que par les tensions croissantes de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine en avril et août. Les négociations en vue d'un accord commercial ont ensuite échoué à deux reprises, créant de l'incertitude et introduisant des droits de douane sur les produits chinois et américains, ce qui a pesé sur la croissance et le sentiment. 

Automne

À l'automne, un accord semblait cependant à nouveau plus probable, ce qui a augmenté l'optimisme sur le marché boursier. En décembre, un accord (limité) a finalement été conclu, ce qui a donné une impulsion supplémentaire à la reprise de fin d'année: les bourses américaines ont ainsi pu atteindre de nouveaux records et les bourses européennes ont clôturé l'année avec de beaux bénéfices.

C'est l'inverse de l'évolution à la fin 2018, quand les cours boursiers ont chuté à la veille de Noël. Les investisseurs qui se sont retirés à ce moment-là n'ont pas anticipé la reprise en 2019.

2020

Nous ne pourrons vous dire ce que l'année 2020 apportera qu'à la fin de l'année suivante. Au cours de cette nouvelle année, nos analystes et gestionnaires continueront à suivre la logique: Qualité à un prix raisonnable, une recette éprouvée. Ils continuent à chercher des entreprises offrant un avantage concurrentiel durable et versant des bénéfices aux actionnaires. Ils veillent aussi toujours à ne pas trop payer à cette fin. Ils sont donc constamment à la recherche des meilleures opportunités. Il s'agit en général d'entreprises avec des marques fortes et une évolution des bénéfices assez stable. Il s'agit aussi souvent d'entreprises ayant une solide réputation pour les acquisitions ciblées, qui leur permettent d'élargir régulièrement leur clientèle et leur gamme de produits. Nous les trouvons principalement dans le secteur de la technologie et des biens de consommation.

The Markets! janvier 2020

Lisez ici The Markets! janvier 2020.

Avez-vous des questions concernant cet article?

  • N'hésitez pas à nous contacter.

60 ans agence Mortsel

Dierickx Leys Private Bank Mortsel à l'honneur! Tout a commencé il y a 60 ans dans une modeste agence sur la Statielei. Depuis fin 2008, nous proposons nos services dans l'agence agréable, spacieuse et moderne de la Sint-Benedictusstraat 140. Félicitations à cette équipe enthousiaste!

Parrainage de notre banque en faveur de l'ASBL Feestvarken

Avec notre parrainage du tapis Clicformers pendant la « Warmste week » (Studio Brussel), nous contribuons à ce que des enfants issus de familles en situation de pauvreté puissent fêter correctement leur anniversaire avec un sympathique colis d'anniversaire ... c'est une autre vision au-delà du rendement!