Les 5 actions préférées de Werner Wuyts De Tijd 18 avril 2020

Avec la propagation d'un virus qui a touché la quasi-totalité du monde, beaucoup de choses ont fondamentalement changé. La situation actuelle ressemble à une économie de guerre, avec des perturbations de l'offre et de la demande des produits et des services.

Oorlogseconomie

L'ensemble de la situation est très similaire à celle du choc pétrolier des années 1970. Il s'en est suivi un ralentissement économique sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale, qui s'est traduit par des faillites et une hausse du chômage. Le marché sortira également de cette situation avec un taux de chômage plus élevé. Nous nous concentrons donc sur les entreprises qui, soit:

  • S'en sortent malgré cette crise sans trop d'accrocs et y gagnent peut-être même quand nos habitudes changent. Nous pensons en premier lieu aux entreprises technologiques dans le secteur des réseaux de données, de la sécurité et des jeux vidéo qui préfèrent travailler sur la base d'un abonnement.
  • Les entreprises dont les flux de trésorerie sont peu affectés par l'évolution de la situation: par exemple, les gestionnaires de réseaux à haute tension.
  • Des entreprises dont le cours vient d'être frappé très durement, mais où la réaction du marché est, selon nous, exagérée. Il s'agit notamment d'un certain nombre d'acteurs du secteur du luxe dont l'érosion des futurs bénéfices sera probablement inférieure à la chute des cours qu'ils subissent.
  • Des actions d'entreprises qui mettent de l'argent de côté pendant les périodes favorables et ont maintenant la possibilité d'investir à bon marché. Lors de la liquidation des dernières semaines, ces actions ont également baissé, alors que la valeur des liquidités est en principe restée la même.
  • Des actions immobilières qui sont maintenant cotées avec une décote exagérée par rapport à la valeur intrinsèque. Nous devons analyser chacune de ces entreprises. Si l'entreprise passe le test de qualité et si le potentiel de cours de l'action est, selon nous, supérieur à celui du marché actuellement, ces actions sont éligibles à l'achat.

Découvrez ici comment vous pouvez y répondre.

Check Point Software

Check Point Software Technologies est une société de hardware et software spécialisée dans la protection de l'infrastructure informatique des entreprises. Il s'agit notamment de la protection des réseaux, des données et de la mobilité et des services afférents. L'entreprise compte trois divisions: Software updates, Maintenance & Services, qui représente 44% du chiffre d'affaires, Subscriptions qui en représente 28% et, finalement, Products & Licenses qui pèse 27%. 47% du chiffre d'affaires est réalisé sur le continent américain, 36% en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique et 17% en Extrême-Orient.

National Grid

National Grid est le propriétaire et l’exploitant du réseau de transport d’électricité et de gaz naturel au Royaume-Uni. Par ailleurs, cette société gère le réseau de distribution de gaz naturel au Royaume-Uni et a aussi des activités de transport, de distribution, de production et de fourniture d’électricité sur la côte est des États-Unis. National Grid a une position de monopole en Angleterre et au Pays de Galles, mais ses activités sont très réglementées et le gouvernement décide du rendement que National Grid peut tirer de ses investissements.
Répartition du résultat d’exploitation:

  • Activités aux États-Unis: 49,7%
  • Transport d’électricité au Royaume-Uni: 27,1%
  • Transport de gaz au Royaume-Uni: 9,3%
  • Autres: 13,9%

Aena

Aena est une entreprise publique espagnole qui prend en charge la gestion, le développement et l'exploitation d'aéroports et de terrains d'aviation en Espagne. L'État espagnol détient 51% de l'entreprise. Au niveau mondial, c'est le principal gestionnaire d'aéroports coté en bourse en matière de nombre de passagers. L'entreprise gère 46 aéroports espagnols et 16 aéroports à l'étranger et accueille chaque année environ 331 millions de passagers. Depuis son introduction en bourse (février 2015), l'action a connu une très forte croissance. Cette action a été très sévèrement pénalisée à la suite des mesures de confinement en Espagne. Cependant, l'entreprise garde le monopole. Quand la situation se normalisera, les passagers reviendront, même s'il faudra encore des années pour que l'activité revienne au niveau de 2019.

Exor

Exor est la holding de la famille italienne Agnelli. Le groupe Fiat était à la base de la holding, mais ses activités se sont diversifiées au fil des ans. Aujourd'hui, les quatre principales participations du groupe sont FiatChrysler Automobiles, Ferrari, CNH Industrial et le réassureur PartnerRe. Pour ce dernier, Exor a signé un contrat de vente avec l'entreprise française Covea. Exor recevra environ 9,5 milliards de dollars en espèces pour PartnerRe, après quoi le groupe disposera de liquidités de près de 10 milliards d'euros. Aux cours actuels, Exor vaut 11,5 milliards d'euros. Nous estimons que la décote sur la valeur intrinsèque d'Exor au cours actuel est d'environ 40,1%, ce qui est trop élevé compte tenu de la situation actuelle de la trésorerie et des antécédents de l'entreprise. En outre, le groupe a maintenant les moyens de se lancer à bon marché dans une nouvelle activité principale.

Cofinimmo

Cofinimmo est une société immobilière réglementée (SIR) avec un portefeuille diversifié composé de bureaux, principalement dans la région bruxelloise, de bureaux d'assurance, d'immobilier de santé (maisons de repos, hôpitaux, bien-être, ...) et de cafés. Fin 2018, Cofinimmo avait un portefeuille de 3,7 milliards d'euros, répartis entre la Belgique (66%), la France (14%), l'Allemagne (10,7%) et les Pays-Bas (9,5%). Après la vente de l'ancien bâtiment d'AXA à Watermael-Boitsfort, la partie de l'immobilier de santé et résidentiel, qui génère des revenus très stables, représente plus de 50% du portefeuille immobilier total. Quand le pourcentage de l'immobilier de santé et résidentiel représente plus de 60% du total, la SIR bénéficie d'un taux réduit de précompte immobilier de 15%.

Avez vous des questions concernant (un de) nos études?

  • N'hésitez pas à nous contacter.

2020-11-13: Pensez-vous qu'une rotation sectorielle a commencé après les informations sur le vaccin de Pfizer lundi?

Les actions cycliques ont nettement augmenté cette semaine, tandis que les actions technologiques ont connu une semaine plus difficile. Certaines tendances comme le télétravail, le commerce électronique et les services de livraison de repas semblent cependant s'être définitivement installées et ne vont disparaître de sitôt. S'agit-il donc d'une réaction trop prématurée des marchés? La patience paie: voir plus loin, c'est rentable. Nous partageons cet avis avec Warren Buffett, le maître de la finance. Il est important de faire confiance à votre portefeuille à long terme et de ne pas vous laisser guider par les réactions à court terme des marchés.