L'arrivée de la 5G du point de vue de l'investissement KSJ avril 2020 - Willem De Meulenaer

La Corée du Sud, le Royaume-Uni, l'Allemagne et les États-Unis déploient actuellement leur réseau 5G. La 5G représente la 5e génération des réseaux mobiles, successeur du réseau 4G actuel. La 5G sera 10 à 100 fois plus rapide que la 4G, une vitesse comparable à celle des réseaux fixes existants. Elle ouvre donc un monde de nouvelles possibilités. Nous pensons aux véhicules autonomes, à la gestion d'usines ou d'installations très automatisées, aux applications médicales comme le suivi de patients ou la réalisation d'opérations à distance, à l'augmentation de la rapidité des paiements automatiques, aux jeux en ligne mobiles et aux applications complexes de l'Internet des objets (IoT).

Réseaux

Les nouveaux réseaux seront déployés en priorité dans les villes et les territoires à forte densité de population. La 5G nécessite en effet des antennes plus puissantes, dont la portée est plus réduite. La couverture régionale complète n'est donc pas pour demain. Certains s'inquiètent des risques du fort rayonnement des ondes pour la santé. À l'heure actuelle, aucune étude ne prouve l'existence de ce risque, mais il n'y a pas non plus de preuve convaincante que le risque n'existe pas. Le cadre légal représente un autre problème. Des dispositions strictes, comme à Bruxelles, peuvent entraver le développement de la 5G.

Réseau de base

Pour que la 5G soit opérationnelle, il faut avant tout bâtir un réseau de base. Au niveau mondial, trois grandes entreprises sont en mesure de livrer l'infrastructure de base: Ericsson, Nokia et Huawei. Le suédois Ericsson fournit l'équipement du réseau notamment aux États-Unis, en Chine et au Japon. L'entreprise investit des sommes importantes en recherche et développement (R&D) pour ne pas manquer les derniers développements technologiques. Point négatif : les résultats de 2019 ont été plombés par le règlement d'un milliard de dollars accepté par Ericsson aux États-Unis après un scandale de corruption concernant des contrats en Afrique, en Asie et au Moyen-Orient. Mais l'avenir s'annonce meilleur. Comme Ericsson, le chinois Huawei investit beaucoup en R&D. Mais l'entreprise n'est pas acceptée hors de Chine par crainte d'espionnage chinois. La forte concurrence entre Ericsson et Huawei pèse sur Nokia qui a dû consentir un mouvement de rattrapage en matière de R&D. Les investissements importants ont forcé Nokia à un avertissement sur bénéfice et à la réduction de son dividende.

Réseau élargi

Le réseau de base n'est que l'épine dorsale du réseau élargi dont nous avons besoin pour profiter pleinement de la 5G. Cisco fournit l'équipement et les logiciels réseau nécessaires à la phase suivante, quand le trafic de données augmentera dans les centres de données et que les réseaux existants deviendront plus performants. Les principales offres de centres de données proviennent, notamment, d'Amazon, Google et Microsoft. Pour interconnecter les réseaux, des kilomètres de câbles à fibre optique doivent être installés. C'est Corning, le plus grand producteur de câbles à fibre optique, qui en profitera. Corning livre également le verre résistant, anti-rayures et anti-réfléchissant destiné, notamment, aux écrans des smartphones et des systèmes GPS.

Telecom

Les opérateurs de télécommunications proposent la 5G à leurs clients, avec prudence, car les lourds investissements dans la 4G sont moins rentables que prévu. Une fois encore, la facture des investissements risque de déraper, sans espoir de croissance de la base de clientèle ou d'augmentation des marges. Pour profiter du potentiel de la 5G, ce secteur semble le moins pertinent.

Secteur des semi-conducteurs

Dans le secteur des semi-conducteurs, de nombreuses entreprises profitent de l'arrivée de la 5G. Qualcomm, notamment, détient un large portefeuille de licences qui lui permet de percevoir des royalties sur chaque smartphone vendu aux quatre coins du monde. Cette position de force de Qualcomm suscite des frictions avec les clients, mais aussi avec les pouvoirs publics. Le recul des ventes de smartphones a mis une pression supplémentaire sur les résultats. Mais comme tellement de licences concernent la 5G, les résultats des prochaines années devraient s'améliorer.

Taiwan Semiconductor possède un appareil de production très avancé et gigantesque pour la production de puces pour les autres acteurs, comme Apple, NVIDIA, AMD, Xilinx et Huawei. L'entreprise ne développe pas ses propres puces mais les produit en fonction des spécifications du client. Quel que soit le gagnant de la course de la 5G, Taiwan Semiconductor prendra, comme fournisseur, sa part du gâteau.

Micron produit des puces mémoire. Un marché très cyclique. Ces derniers trimestres, surproduction et surcapacité ont soumis le marché à une forte pression. L'entreprise a, dès lors, assaini sa structure de coûts et est désormais armée pour les prochaines années. Mais l'évolution de la 5G va doper la demande de puces mémoire. La nouvelle génération de smartphones nécessite au moins deux fois plus de mémoire. Mais d'autres applications, comme l'intelligence artificielle, les applications IoT et les véhicules autonomes, exigent également une grande capacité de mémoire. Il y a donc de fortes chances que ce segment de marché ait dépassé son plancher.

Skyworks Solutions produits des puces analogiques. Ces puces sont nécessaires pour connecter les appareils mobiles aux réseaux sans fil. Trois-quarts du chiffre d'affaires concernent des composants de smartphones. En outre, l'entreprise produit des puces pour les enceintes et barres de son intelligentes, les équipements mobiles, la sécurité et les casques de réalité virtuelle (VR), notamment. Apple est le principal client, parmi lesquels on compte également Samsung et Huawei. Les fonctionnalités des smartphones augmentent régulièrement et ces derniers contiennent de plus en plus de puces. En 2019, la direction estimait que les composants Skyworks Solution d'un smartphone ordinaire équivalaient à un montant de 18 dollars et que l'arrivée de la 5G ferait passer cette part à 25 dollars. Au cours des derniers trimestres, les résultats de Skyworks Solutions ont été mis sous pression en raison de l'interdiction de livrer à Huawei, mais les résultats devraient se reprendre à l'arrivée de la 5G.

Pour terminer, mentionnons ASML et Nvidia parmi les semi-conducteurs. Depuis plusieurs trimestres, la direction de ces entreprises signale qu'elles profitent de l'arrivée de la 5G. ASML développe et produit des machines destinées à l'industrie des semi-conducteurs dont la demande augmente grâce à la 5G. Nvidia produit les puissantes puces nécessaires à un large éventail d'applications, qui sont donc très recherchées, non seulement par les producteurs de cartes graphiques mais également, par exemple, par les « miners » de bitcoins et par les producteurs de smartphones et tablettes.

Smartphones

Comme la plupart des gens détiennent déjà un smartphone, la croissance attendue du marché des smartphones est assez modeste. Mais – en tout cas, pour un certain temps – l'arrivée de la 5G va changer la donne. Dès que le réseau élargi de la 5G sera lancé, de nombreux consommateurs feront l'acquisition d'un nouveau smartphone. En effet, les smartphones actuels ne sont pas compatibles avec la 5G. Une aubaine pour Apple et Samsung.

Apple n'est peut-être pas le plus rapide à mettre en œuvre de nouvelles technologies, mais c'est l'entreprise qui donne le ton. L'arrivée de la 5G dopera sérieusement les ventes d'iPhones.

Un raisonnement qui vaut également pour Samsung. En tant que producteur de puces mémoire, Samsung sera également gagnant lorsque la demande pour ce type de puces décollera.

Autres applications

À l'avenir, de plus en plus d'appareils seront pilotés par Internet (IoT ou Internet des objets). Le chauffage central ou l'alarme de votre maison peuvent être pilotés à distance. Il est également possible de faire communiquer entre eux des appareils ou systèmes ou de piloter des usines ou lignes de production. Econocom est notamment actif dans ce segment de marché. Maintenant que la chirurgie robotique gagne en importance et que la possibilité d'opérer à distance n'appartient plus au domaine de l'imagination, de nouvelles opportunités apparaissent. Pensons, par exemple, à Intuitive Surgical. La 5G peut également donner un coup de pouce au cloudgaming. Dans le cloudgaming, plus besoin de posséder un PC ou une console coûteux, parce que la puissance de calcul réside auprès du fournisseur de service, comme Google ou Microsoft. Un PC de base, une tablette, voire un smartphone, suffisent pour les jeux les plus complexes. Enfin, la 5G va apporter de nouvelles possibilités d'accélérer les paiements électroniques, ce qui fait le jeu de Visa et MasterCard.

Conclusion

La 5G ne fera pas que des gagnants. Le secteur des télécommunications doit consentir d'importants investissements sans garantie d'augmentation des revenus.

Les entreprises qui pourront profiter de la 5G sont nombreuses. Il s'agit, en premier lieu, d'Apple, Samsung, ASML et Nvidia. Mais Taiwan Semiconductor, Microsoft et Google tireront également profit de l'arrivée de la 5G, comme Cisco. Heureusement, beaucoup de ces noms sont déjà bien représentés dans la plupart de nos portefeuilles. Les investisseurs manifestant un intérêt supérieur à la moyenne pour ce thème pourront, s'ils le souhaitent, ajouter quelques noms à leur portefeuille.

PDF

Téléchargez ici le KSJ complet d'avril 2020

Avez-vous des questions concernant cet article?

  • N'hésitez pas à nous contacter.

Impact du COVID-19 sur la déclaration de succession – Mise à jour

La crise du coronavirus impacte de nombreux aspects de notre vie. Vous trouverez ci-après des explications sur un certain nombre de mesures qui peuvent avoir un impact sur la déclaration de succession en Région flamande.

Capitant: World of Finance

Nos collègues Jasper Thysens et Nicolas Blondeau ont fait une présentation hier à l'événement World of Finance de Capitant sur la gestion de patrimoine et la manière dont Dierickx Leys Private Bank réalise cette activité passionnante. Les membres présents de Capitant ont également pu découvrir une journée type de nos collègues et l'évolution de leur carrière dans le secteur financier.