L'action sous la loupe KSJ octobre 2018

La société de portefeuille Sofina fait partie de nos portefeuilles et de nos fonds depuis longtemps déjà. La famille Boël contrôle cette société par l'entremise de plusieurs holdings intermédiaires. Sofina investit dans un portefeuille d'actions diversifié, dont une grande partie revêt un caractère défensif. L'image d'une « société holding passive » que certains gardent de Sofina est désuète. Ces dernières années, en particulier, la gestion s'est dynamisée et l'attention s'est déplacée vers les entreprises et les pays en croissance. Nous pensons notamment à l'investissement dans l'entreprise indienne de commerce en ligne Flipkart, cédée récemment au géant américain Walmart en s'adjugeant une belle plus-value. ​​​​​​​

Sofina portefeuille 675x450

Communication

Il y a quelque temps, la direction s'inquiétait de son étiquette « peu communicative » et s'est employée, ces dernières années, à améliorer sa communication à destination des investisseurs. L'entreprise a, notamment, invité des analystes pour savoir comment améliorer la communication. Aujourd'hui, les efforts de la direction se manifestent clairement, comme en témoigne la présentation des résultats semestriels. L'entreprise publie même, depuis peu, la « Sofina Newsletter », qui permet aux actionnaires de garder un œil sur le marché. 

La performance historique

La performance historique de Sofina est exceptionnelle. Au cours de la dernière décennie, elle a réussi à surpasser la plupart des indices boursiers de quelques pourcents. Cette année encore, les investisseurs de Sofina n'ont pas de quoi se plaindre : depuis le début de l'année, l'action s'est envolée de plus de 30%. Il semble d'ailleurs que les investisseurs soient de plus en plus nombreux à découvrir, et apprécier, Sofina.

Ristourne

Habituellement, les holdings cotent avec une ristourne par rapport à la valeur intrinsèque. Il en va de même pour Sofina. À l'heure actuelle, l'action cote aux alentours de 173 euros, en-dessous de la valeur sous-jacente qui, selon nos estimations, tourne autour de 190 euros. Celui qui achète Sofina bénéficie donc d'une ristourne de 9% sur la valeur intrinsèque. En 2009, cette ristourne était de 40 à 50%. Au fur et à mesure de la hausse des bourses, la ristourne a fondu systématiquement, pour atteindre, aujourd'hui, moins de 10%. L'enthousiasme des investisseurs a donc son revers. 

Notre conseil

Pour la première fois depuis longtemps, nous avons revu notre recommandation sur Sofina à la baisse, de « acheter » à « conserver ». De petites décotes constituent toutefois un scénario typique lorsque la bourse renchérit. Désormais, il faut attendre patiemment que la décote augmente à nouveau avant de (re)commencer à acheter. En cas de correction importante de la bourse, il existe même une chance réelle de forte augmentation de la décote. Nous nous replacerons alors, sans hésitation, du côté de l'achat. 

Études

L'étude exhaustive de l'action Sofina est disponible ici.